13 Août 2016
11224 visites
Météo Surf

La température de l'eau de baignade

Beaucoup nous ont demandé pourquoi l'eau de baignade était si froide ?. Voici l'explication avec l'ingénieur écologue Mathieu Reveillas !.

téléchargez flash Player

En juillet 2015 sur le littoral médocain, la température de l’eau de baignade fût particulièrement froide. Les landais et basques se permettant même quelques vannes !!. 
Alors pourquoi l’eau n’arrivait pas à se réchauffer tandis que des records de température atmosphérique tombaient dans toute la France ?.

 

 

 

 

Mathieu Reveillas, Ingénieur Ecologue, nous explique ce phénomène dans le détail ci-dessous.



La température de l'eau de mer

Il existe des légendes urbaines ou plutôt côtières sur le littoral girondin. On a souvent dit que les eaux de l’estuaire de la Gironde refroidissent en été les eaux de nos côtes. Seulement voici les relevés de température à Pauillac réalisés par le réseau MAGEST.

 

temperature-golfe-gascogne
1 - température Golfe de Gascogne

 

Sur cette carte illustrée par Prévimer, on s’aperçoit que pour la journée du 02 août, l’eau sur la côte médocaine a une température de 18,5-19°c.


Le sud des Landes et le Pays Basque ont certes des vagues parfaites mais ont aussi des eaux beaucoup plus chaudes ± 23°C. L’estuaire semble lui aussi être plus chaud. 

 

temperature-de-leau-pauillac

2 - température de l'eau à Pauillac

 

Sur une période allant du 28 juin au 03 septembre 2015 la température s’est échelonnée entre 22°c et 27°C. Il est donc impossible que cela soient ces eaux d’origine estuarienne à l’origine de la baisse de la température.


Alors d’où vient cette légende côtière ?
D’un réseau de complotistes bordelais accusant les toulousains de refroidir la Garonne pour nous pourrir la saison estivale sur nos plages ?.
De la mafia des slips kangourous fourrés pour nous faire acheter plus facilement leur came.
De la secte des mangeurs de glaces interstellaires.

En fait, rien de cela, juste un phénomène appelé l’Upwelling commun à de nombreux littoraux de la planète.


Alors c’est quoi donc loupevieuligue comme dirait mémé ?
C’est une remontée d’eau très froide venant des profondeurs de l’océan. Ce mécanisme se met en route lorsque un vent parallèle à la côte se lève, pour notre côte, c’est un vent de nord.

 

upweling
3 - Upweling


Par quel miracle ce vent de nord a si souvent soufflé alors que la France entière suffoquait ?

Les fortes chaleurs sont arrivées très rapidement cette année alors que l’océan avait des températures normales d’un mois de juin entre 16 et 18°c.


La brise thermique s’est très régulièrement levée chaque jour du début de l’été. Avec des températures caniculaires sur Bordeaux, le littoral (jusqu’à un ou deux kilomètre dans les terres) a été facilement rafraichi par cette brise thermique, nous évitant des périodes de forte chaleur intense.

Alors c’est quoi une brise thermique ?
La brise thermique résulte de la différence de température entre la surface de la terre et la mer. Elle est inexistante lorsque la température de l’eau et celle de la terre sont identiques.

Cette brise thermique change de direction chaque jour à la mi journée sur nos côtes.

 

brise-de-terre
4 - Brise de terre


Le matin, les terres sont généralement assez fraiches, et l’eau océanique s’est refroidie moins rapidement durant la nuit. Cette différence de température provoque une élévation de l’air au dessus de l’océan, aspirant l’air continental. Une brise offshore se forme et fait le bonheur des pratiquants de la planche à glisser sur l’eau !!.


Mais vers 12-13h, très rapidement en quelques minutes, le vent va basculer Ouest, Nord-Ouest voir plein Nord car les terres deviennent beaucoup plus chaudes que l’eau de l’océan. L’air chaud à l’intérieur aspire l’air océanique en s’élevant. Le vent devient onshore ou side-shore … en gros c’est dégueux, les parasols s’envolent car le vent a changé de sens et il commence à faire froid sur la plage !.

 

brise-de-mer
5 - Brise de mer


Cette année, canicule oblige, à de nombreuses reprises, la brise marine n’a été ressentie que sur la plage ou le massif dunaire. Le vent de Nord ne retenant pas son souffle activa chaque après-midi l’upwelling. Le plus frustrant étant de savoir qu’à quelques kilomètres au large, l’eau était bien plus chaude… Maudit oupuèligue !!!

Et l’upwelling ?
Ce vent de Nord fait remonter de l’eau de profondeur plus fraiche mais fait aussi descendre du Nord l’eau en surface chargée en sédiments (quartz) provenant du panache sédimentaire de l’estuaire de la Gironde. La couleur de l’eau change alors très rapidement. Le chocolat a été la couleur de l’été, on aurait préféré l’émeraude.


panache de sédiments
6 - Panache de sédiments

 

Le paysage classique de ce phénomène est donc le suivant :
On voit facilement un dégradé de trois couleurs en partant du large vers la plage. Le bleu pour la couleur de la haute mer, le vert pour les bancs de sable du large et le marronnasse (en médocain) pour les eaux de l’estuaire qui glissent le long de la côte par vent de nord depuis la pointasse du Verdon.


Sur la photo ci-dessous, le différentiel peut être très important. Cinq degrés peuvent être observés en l’espace de quelques centaines de mètres.

Donc pour conclure, le marron ce n’est pas sale !!. C’est juste du sable descendant des Pyrénées et du Massif Central. L’upwelling est intéressant car il fait remonter des profondeurs des quantités conséquentes de nutriments utilisés par comme nourriture par le phytoplancton, mangé par le zooplanction mangé par etc...

Et donc, l'eau de baignade exceptionnellement froide en juillet 2015 était essentiellement due aux vents de nord très présents à la côte sur la période et accentuée par la canicule et l'effet d'upwelling.


couleur-de-leau
7 - l'eau marronnasse...

 

Respectez la vie, quelle que soit sa forme, sa taille, son apparence...

 

Merci à Mathieu Reveillas pour ce nouvel article une fois de plus fort intéressant !!.

 

Précédents articles de mathieu sur :
l'histoire du grain de sable

Le littoral dunaire

 

Sources :
http://www.previmer.org/observations/temperature_et_salinite/images_satellite_atlantique_nord/(typevisu)/map/(zoneid)/manche#appTop
http://www.magest.u-bordeaux1.fr/Public/donnees/
Agences des aires marines protégées : Richesses naturelles de la mer et des estuaires

 

Crédits texte et photos :

natura glisse mathie reveillas
Mathieu REVEILLAS | Ingénieur écologue - Photographe - Bodyboarder
Facebook | http://naturaglissepicture.fr/

 

Jeff

Lacanau Surf Info - Météo Surf