06 Juillet 2012
5239 visites
Culture

Interview Pauline Beugniot

Interview d'une jeune artiste qui a grandit dans une famille sachant conjuguer art et nature.

téléchargez flash Player

 

PROFIL ==>

Prénom : Pauline
Nom : Beugniot
Date, lieu de naissance : 14 mars 1985
Lieu de résidence : Gradignan
Profession : Artiste Peintre Illustratrice
Voyages : Inde, Martinique, Île de la Réunion, Allemagne, Italie, Espagne
Débuts en surf : En famille lorsque j’étais enfant.

 

Planches : Ma première planche a été shapée par mon père, je l’ai toujours une 6’1, il m’a ensuite offert pour mes 17 ans une planche d’occas’ du Lacanau Surf Club, une Atlantico 7’10. Il y a deux ans, mon copain m’a offert un 9’4 et mes amis m’ont offert pour mes 25 ans une wombat Spoutnik 6’4.

 

Surfeurs qui t’inspirent : Mon copain Jérôme Junqua et mon frangin Antony Beugniot, Margaux Laforêt jeune surfeuse de Carcans a inspiré plusieurs de mes tableaux.

 

Débuts artistiques : Dès que j’ai pu tenir un crayon correctement je n’ai cessé de dessiner...Ma première expérience fut un concours international pour des dessins d’enfants auquel mon père m’a fait participer, c’était la première fois qu’il me mettait un rotring entre les mains.

 

Outils : Feutre, crayons, pinceaux, pointe séche (gravure), rotring, pyrograveur.


Artistes qui t'inspirent : Gustav Klimt, Egon Schiele, Alfons Mucha, Jean-Dominique Ingres, Titouan Lamazou, Claire Wendling, Pietari Posti et aussi et surtout le plus grand artiste de ma vie : mon père !!.

 

 

Oeuvre favorite : « L’Odalisque » de Ingres

Site Web : www.pauline-b.com - Facebook

 

Lacanau Surf Info : Quand as-tu commencé le surf ?
Pauline : très vite dès que j’ai su nager.


LSI : Sur quel spot ?
Pauline : Montalivet.

LSI : Tes premières vagues en Gironde ?
Pauline : Montalivet, Lacanau.

LSI : Quelle est ta session préférée ?
Pauline : Je ne suis pas très compétitive mais pourtant ma plus belle session fut lors de la compét’ organisée en 2006 par le Carcans Océan Surf Club, c’était une compét’ en duo, je faisais équipe avec mon père et nous avons surfé une même vague ensemble, joie et fierté m’ont submergée ! Ce moment est inoubliable.

 

interview pauline beugniot artiste
« Fille au line up » Aquarelle sur papier, 2009

 

LSI : Comment vois-tu l'évolution du surf sur nos spots?
Pauline : Je vois d’un bon œil que les valeurs de respect des éléments et des autres soient inculquées. Cependant, je constate de plus en plus de monde à l’eau, et un besoin de s’isoler parfois pour surfer dans une ambiance sympa...Je vois aussi de plus en plus de free surfeuses et free surfeurs talentueux.

 

LSI : Tes surfeurs préférés ?
Pauline : J’apprécie la surfeuse Justine Dupont pour sa technique et la clarté de son surf. Chez les filles j’aime aussi le style de Coline Menard et chez les hommes Rob Machado.


LSI : Quand as-tu commencé à faire des oeuvres ?
Pauline : J’ai commencé à réaliser des œuvres « exposables » à l’Université, et c’est en tant qu’amateur que j’ai d’abord exposé.

 

interview pauline beugniot artiste
« Capture d’instants » Acrylique sur bois, 2011


LSI : Ton goût pour l'art découle t’il de ton goût pour le surf et tout ce qui va avec ?
Pauline : Le surf à beaucoup inspiré ma pratique actuelle, il est un tremplin pour moi. Mon expression se développe dans cet univers riche en visions. Il existe un rapprochement fort entre l’art et l’histoire du surf, si j’aime le surf c’est aussi pour cette ambiance artistique.

 

LSI : Ton père était artiste aussi. Il t’a certainement inspirée ?
Pauline : Oui avec certitude ! Il m’a surtout appris à percevoir par moi-même et progresser.

 

LSI : Quel est ta perception de l’art ? A quoi sert-il ?.
Pauline : Pour moi l’art est avant tout un moyen d’expression, personnellement il m’aide à m’évader et me ressourcer. Il est essentiel à ma vie, je ne peux pas faire sans ! Je pense qu’il a la faculté de rassembler, d’être fédérateur et de faire plaisir aussi. Aujourd’hui je vois l’art comme un langage subjectif et généreux.

 

interview pauline beugniot artiste
« Oniric », Posca sur bois, 2012



LSI : Tu crées des œuvres pleines de vie, de fraicheur, de grâce. Parles nous un peu de tes réalisations et de comment tu les vois.
Pauline : Une question à laquelle je pourrais répondre par un roman !. Je dis souvent que ma vie c’est mon art et lorsqu’on me demande si j’arrive à vivre de mon art, je réponds que tant que je peux manger, dormir, bouger et m’acheter des fournitures je vis très bien !.


J’ai longtemps écouté les autres, à présent j’ai aussi beaucoup besoin de raconter...Mes tableaux sont remplis de mes histoires, de mes pensées, des choses que j’aime et des repères de ma construction. Chaque création à une histoire et symbolise un moment de ma vie, chaque élément dessiné ou peint est associé à une pensée ou un état d’esprit.

 

Ce n’est pas toujours facile d’interpréter les coups de pinceaux avec des mots mais dès que je peux raconter les histoires de mes tableaux je le fais. Pour moi chaque tableau est comme une page d’un journal intime que je suis seule à pouvoir expliquer et revivre (merci pour les compliments contenus dans la question...:).

 

interview pauline beugniot artiste
« Big Placidus »

 

LSI : Perçois-tu l’art comme un style de vie ?
Pauline : Complètement !.

 

LSI : Quelle est ta plus belle réalisation?
Pauline : Celle qui m’a fait pleurer lorsque je l’ai vendue : « Big Placidus » un tableau totalement dicté par mon instinct, j’ai eu le temps de le « vivre », il a été exposé chez moi quelques temps et je m’en étais complétement imprégnée, j’y étais très attachée.

 

LSI : Quel est ton rêve artistique ?
Pauline : Un rêve MEGA immense devenir douée, très douée au point d’être reconnue internationalement pour ça !.

 

LSI : L’art sauvera t-il le monde ?
Pauline : S’il devait sauver le monde on n’en serait pas là. Pas de vision idéaliste pour moi, rien n’est ajustable au point de satisfaire toutes les cultures. L’art est un moyen, une philosophie, une expression, un concept et j’en passe mais à mon sens il ne prendra jamais la place de la politique où l’économie pour faire basculer la balance.

 

interview pauline beugniot artiste
« Parce que le surf donne des ailes », gravure, 2012


LSI : Tes projets pour cette année ?
Pauline : Je pars en Californie pour vivre une aventure proche de l’origine du Surf Art, je pense ramener tout plein d’images et de visions pour impulser des nouvelles vibrations à ma production.

LSI : Ton avis sur l'évolution du monde de la glisse en général ?
Pauline : J’espère que l’argent ne salira pas trop l’esprit naturel du surf. J’espère que ceux qui voudront faire du surf ne seront pas motivés par l’idée de vouloir faire comme tout le monde mais plutôt par l’esprit de partage et de sensation qui en émane.


LSI :
Ton avis sur l'évolution du monde de l’art en particulier ?

Pauline : De plus en plus démocratisé, l’art tient une place importante dans notre génération. Il me semble que sa valeur tend à être reconnue de plus en plus. J’ai l’impression que les artistes ont une place plus légitime et moins rare de nos jours...mais ce n’est que
mon petit avis...Bien sûr il y a de tout, de tout les styles et les niveaux mais il est perçu avec de plus en plus de valeur à mon sens.

LSI : En dehors du surf, de l’art, des passions, des intêrets particuliers ?
Pauline : Le bien-être de ma famille.

 

interview pauline beugniot artiste
« Poudre de perlimpinpin », illustration, 2012


LSI : Un dernier mot ?
Pauline : Il est important de diffuser ce que l’on crée (/vit) mais il est très difficile de rester intègre, mon but est de garder les pieds sur terre et la tête dans les nuages !!.

 

Site Web : www.pauline-b.com - Facebook

 

 

 

Retrouvez toutes les news girls ici

 

Jeff
Lacanau Surf Info - Culture

https://twitter.com/timeline/home?status=https://www.lacanausurfinfo.com/news-22-179/interview-dje-photographe.html