12 Décembre 2011
2623 visites
Surfeurs

INTERVIEW CÉDRIC GRÈZE

Avant de partir cet hiver au Maroc, le responsable de la HCL Academy nous livre, ses gouts, ses plaisirs, ses projets...

download flash Player

 

PROFIL ==>

Prénom : Cédric
Nom : GRÈZE
Date, lieu de naissance : 06/04/1974
Lieu de résidence : A moitié à Lacanau, à moitié à Pessac, où mon fils va à l’école… Je suis un pessaco-canaulais !
Profession : Educateur sportif, directeur d’école de surf, auteur


Voyages : Hawaï, Australie, Mentawaïs, Bali, Sumbawa, Réunion, Irlande, Guadeloupe, Cap Vert, Espagne, Portugal, Maroc, côtes aquitaine, vendéenne, bretonne
Débuts en surf : J’ai commencé le bodyboard à 12 ans, puis j’ai rajouté le longboard à ma pratique une dizaine d’années plus tard, tout en continuant le bodyboard. Aujourd’hui je pratique les deux, autant l’un que l’autre.


Planches :
Un bodyboard BZ, et en surf, mes planches école en mousse, une UWL évolutive 7’2, un longboard Bic.


Surfeurs qui t’inspirent : Tom Curren (pardon d’être si old school !), Amaury Lavernhe
Vagues préférées : Pipeline à Hawaii, Padang Padang à Bali, L’Hermitage à la Réunion, la Gravière, à Hossegor
Manoeuvre favorite : Le tube et les carves !
Meilleurs résultats  : Champion de France 1995, vainqueur d’une coupe d’Europe, major d’une session du Brevet d’Etat spécial sportifs de haut niveau, en 1997.
Sponsors : HCL ! (Myself, donc…)
Site Web : www.surf-bodyboard-lacanau.com

Lacanau Surf Info : Quand as-tu commencé le surf ?
Cédric : Le bodyboard, dans les années 80 ; le surf, dans les années 90. J’aime aussi pratiquer le bodysurf et la marche dans les vagues (Longe-Côte)

LSI : Sur quel spot ?
Cédric : Lacanau !

LSI : Tes premières vagues à Lacanau ?
Cédric : Avec toute la Old School canaulaise : NB, Thierry Fernandez, Michel Boyé, Manu Soulat, les Guesh, etc… J’étais minot et eux trentenaires…

LSI : Quelle est ta session canaulaise préférée ?
Cédric : 1m50/2m, en bowl, qui tube, dans le courant de baïne !

LSI : Comment trouves-tu le niveau dans l'eau ?
Cédric : Les locaux canaulais ne surfent plus sur les plages centrales, le niveau est donc assez moyen dans l’ensemble, à part des gars comme Adrien Valéro ou Geoffroy Henno qu’on peut encore voir surfer à la Centrale.

 

cedric


LSI :
Tes surfeurs préférés ?

Cédric : Tom Curren, Kelly Slater, Joël Tudor, Mike Stewart, Ryan Hardy, Pierre Louis Costes, Amaury Lavernhe.

LSI : Quelles sessions sont restées dans ta mémoire ?
Cédric : Pipeline, 4 mètres, vague dans la gueule, leash cassé, retour à la nage, et sur la plage Darrick Doerner qui t’engueule parce que tu n’as pas pris la mousse en bodysurf ! Sinon, ma première session aux Mentawaïs, à l’automne 2007, après 30 heures d’avion et 10 heures de bateau, mise à l’eau à partir du pont du voilier, magique !

LSI : Comment vois-tu l'évolution du surf sur nos spots ?
Cédric : Aujourd’hui, tout est bon : surf, bodyboard, bodysurf, sup, sauvetage en mer, kite surf !… Et plus personne ne loupe le bon timing grâce à www.lacanausurfinfo.com ! Lacanau, avec Bordeaux à proximité, c’est la calif’ maintenant !

 

cedric


LSI :
Un regard sur la nouvelle génération ?
Cédric : Les jeunes qui me plaisent le plus sont ceux qui ne prennent pas la grosse tête et tolèrent toutes les formes de pratique.

LSI : Comment vois-tu l'évolution du shape des planches ?
Cédric : Je crois que les fondamentaux sont là depuis un moment, les évolutions se font maintenant à la marge, en dehors de ce qui concerne le surf de très grosses vagues, avec le tow in par exemple. C’est un peu la même chose en bodyboard.

LSI : Parles nous un peu de ton quiver. Ta ou tes planches préférées en fonction de quelles conditions...
Cédric : Moi j’adore surfer avec les planches en mousse de mon école HCL car elles démarrent super bien, me permettent d’exercer des appuis puissants avec mon pied arrière et d’avoir une glisse très ronde et coulée. Quand les vagues deviennent plus grosses et plus creuses, je prends mon évolutive 7’2. Pour le bodyboard, j’ai une BZ supersonique au shape secret !

 


LSI :
Quelle est pour toi la journée type de surfing à Lacanau ?

Cédric : Je surfe le matin (tôt si possible) et me recolle une session dans l'aprés-midi ou en fin de journée.


LSI : L'environnement est un sujet brulant. Qu'en penses-tu ?
Cédric : Il faut évidemment s’efforcer d’adopter un comportement responsable (je trie mes déchets, j’essaye de conduire soft le plus souvent possible, j’apprends à mon fils à ne pas jeter de déchets par terre, je donne chaque mois un peu d’argent à Surfrider), mais j’essaye aussi d’avoir un jugement mesuré, non fanatique, sur le sujet.

Sur de grandes échelles de temps, le climat de la planète a toujours évolué, dans un sens ou dans l’autre, avec des périodes successives de glaciation et de réchauffement. Je dirais que l’homme est un facteur géologique parmi d’autres, mais qu’il est un manipulateur de la nature particulièrement puissant. Il a la particularité de posséder une conscience, la capacité de mesurer les effets de ses actes, et il doit par conséquent apprendre à contrôler son comportement et ses pulsions d’avidité

LSI : Comment vois-tu notre région girondine ?? Aspects positifs et négatifs.
Cédric : Les pins des Landes de Gascogne, la dune et l’océan : grandiose et magnifique, un privilège de vivre ici.

 

cedric


LSI :
Tes projets pour cette année ?

Cédric : Continuer à développer mon école de surf & bodyboard et le principe pédagogique sur lequel elle repose : la complémentarité des différentes pratiques, le surf, le bodyboard, le bodysurf, pour un apprentissage plus complet et plus ludique de l’Océan. Ceux qui me connaissent savent aussi que j’écris. Je travaille actuellement, depuis deux ans, quand mes différentes responsabilités m’en laissent le temps, sur un roman que je voudrais terminer dans le courant de l’année 2012.


LSI : Des voyages à venir ??
Cédric : En février-mars prochain, je pars plusieurs semaines au Maroc, avec l’école HCL, où j’organise des stages de surf et bodyboard.

LSI : Quelques conseils pour les surfeurs qui veulent profiter des vagues canaulaises ?
Cédric : Avoir une bonne condition physique, observer l’océan attentivement avant de se jeter dans les vagues, savoir à quel stade de marée tu en es, connaître parfaitement le fonctionnement des courants et des baïnes.

 

LSI : Ton avis sur l'évolution du monde de la glisse ?
Cédric : La glisse est désormais partout, elle fait partie de la société contemporaine.

 

LSI : En dehors du surf, de la plage, de Lacanau, des passions, des intêrets particuliers ?
Cédric :
Je m’intéresse à tout ! Je suis très curieux. Je lis beaucoup, j’écris, j’ai déjà publié un recueil de nouvelles en 2006 : les histoires peu ordinaires à Lacanau. Je crois à l’équilibre entre le corps et l’esprit.

 

LSI : Un dernier mot ?
Cédric : Le surf n’est pas un loisir, encore moins un commerce, c’est une pratique et une philosophie, un art de vivre. C’est avec cette approche que je m’occupe de mon école, tout en ne négligeant pas les nécessaires contraintes matérielles et financières, sans lesquelles tu ne survis pas.

L’Océan est un être vivant, un maître, on peut s’amuser avec lui, se détendre, renforcer son cœur et son corps, mais aussi grandir, s’approfondir et évoluer. C’est comme ça que je vis l’Océan ! J’en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui me font confiance, et qui permettent à l’école HCL d’exister et de durer !


CRÉDITS PHOTOS :
GLOO


Retrouvez toutes les interviews des surfeurs ET surfeuses canaulais ici !!

 

Jeff
Lacanau Surf Info - Surfers

https://twitter.com/timeline/home?status=http://www.lacanausurfinfo.com/news-24-116/interview-c-dric-gr-ze.html